Mauvaise foi

A l’endroit, à l’envers, dans le bon sens, ou dans le mauvais sens… L’essentiel c’est de donner du sens à ce que l’on entreprend. La prochaine route du Solaire 34 sera un tour du monde du bon sens. Peut-être parce que nous avons le sentiment que le monde dans lequel nous vivons a perdu tout bon sens.

Le tour du monde du bon sens aura pour simple ambition de remettre de la logique dans l’action, et de l’action dans la logique. Tout au long de sa conduite il devra faire montre de cohérence. Cohérence entre analyse, synthèse, décision et action. Cohérence systémique des différentes contraintes entre elles. Mais surtout, et au total, cohérence idéaliste.

La conduite de mes trois défis est parsemée d’embûches et de freins de toutes sortes: techniques, physiques, financiers, relationnels. En les surmontant, on apprend parfois, mais pas toujours, à faire face aux nouveaux ennuis. Dans tous les cas, c’est le bon sens qui permet de se réaligner sur le bon cap, qui permet de prendre les bonnes décisions… et continuer.

Certaines personnes ou certaines organisations perdent leur bon sens. Un groupement officiellement sans règle ouvre la porte à toutes sortes d’abus, à la loi du plus tordu. Ils ne sont plus en cohérence avec eux-même pour des raisons diverses: problème personnel, manque de courage, incompétence, copinage, concentration des pouvoirs, manque d’analyse et de recul, pensée unique et/ou simpliste … Mais plus simplement ce sont la rancoeur, la jalousie qui prennent le pas sur l’honnêteté et la rigueur.

Alors, c’est facile de déformer la vérité pour dénigrer le vilain petit canard…

L’essentiel est de suivre sa voie de manière cohérente: la voie de la souplesse, la voie du bon sens…

Rappel: Départ le 6 octobre 2018 d’Hendaye.

IMGP0076

Tempête de grisaille sur Solaire 34.