Moins deux mois

Départ le 6 octobre, donc dans deux mois.

Faisons le point des préparatifs:

SOLAIRE 34

La grand-voile a été réduite pour passer sous le pataras, qui devient fixe. Elle est toujours lattée, mais pour obtenir un rond de chute efficace, la bordure est diminuée de 30 cm. Coupée par Olivier Tarot en tissus Hydranet horizontal. La surface passe de 41 à 35 m2. La bôme a été légèrement raccourcie.
La trinquette est passée sur enrouleur Profurl. Cette nouvelle trinquette a été coupée spécialement par Tarot, un peu plus petite, un peu plus légère. Et je ré-embarque mon petit tangon télescopique pour cette trinquette. De plus, le système de réglage des écoutes a été modifiée pour pouvoir utiliser trinquette+solent.

Seldén m’a fabriqué un tangon en carbone, plus léger. Maintenant je ne sais pas si j’emmènerai en plus l’ancien tangon pour le tour du monde. Le mât est désormais équipé de deux balancines et deux hale-bas de tangon.
25 échelons de mât ont été posés. Je n’aime pas, mais  bon… c’est vraiment pratique.

Tous les panneaux solaires ont été changés, ainsi que la batterie, et le régulateur MPPT. Tout ce matériel a été fourni par Wattuneed. Deux panneaux 50 w orientables ont été ajoutés.

Le feux de tête de mât a été changé pour un modèle deux fois plus puissant.

Solaire 34 est désormais équipé d’une VHF fixe (!)

Un pilote électrique a été installé. Une nouveauté sur Solaire 34, dont la fougue surprend parfois le régulateur d’allure.

L’antenne du détecteur de radar Mer-veille est montée au premier étage de barres de flêche.

Les panneaux étanches de cloison ont été remplacés par des portes plus grandes, en sandwich.

L’étanchéité de la porte de descente a été améliorée: il y a maintenant 4 poignées de serrage, au lieu de 2.

Un réservoir tampon eau de mer a été installé pour le dessalinisateur.

Les parties oranges du bateau ont été repeintes en fluo.

La carène a été entièrement poncée, puis on a passé 2 couches d’antifooling (Nautix).

IMGP9535

Les voiles principales sont marquées du 34 de Solaire 34

– Ce qu’il reste à faire (principalement):

Mise en route, ou re-mise en route, et réglage des instruments électronique et de communication.

Mise au point sérieuse du dessalinisateur.

– J’attends  aussi:

Un lazy-bag spécial utilisable pour récupérer l’eau de pluie (Tarot).

Un nouveau spi, léger, sponsorisé par Wattuneed.

 

LE CAPITAINE

Après une crise de cruralgie survenue début janvier, je suis resté 2 mois immobilisé, et j’en suis sorti très affaibli (je ne pouvais plus marcher). Depuis le mois de mars, j’ai entrepris une rééducation qui doit m’amener sur la ligne de départ dans un état physique correct.

A deux mois du départ, je suis capable de manoeuvrer en solitaire. Le temps qui reste va être consacré à l’amélioration de l’endurance, et surtout à la consolidation de mon dos. Kiné, natation, marche en montagne, navigation…

J.R.