Vente du Solaire 34

SOLAIRE 34 : Un sloop en bois, très solide, simple, spécialement conçu pour un tour du monde en solitaire, à la voile et à l’énergie solaire.

Ce voilier a été conçu et construit pour effectuer le tour du monde en solitaire contre vents et courants. A la suite de problèmes santés qui s’aggravent, je suis contraint de le mettre en vente. Il a été mis à l’eau en juillet 2014. Avec lui, j’ai fait deux transats, et diverses navigations dans le golfe de Gascogne pour la préparation et la mise au point.

Caractéristiques:

Longueur: 10,40 m

Largeur: 3,48 m

Tirant d’eau: 2,50 m

Surface de voilure au près: 68 m2

Surface de voilure maxi au portant: 155 m2

Déplacement à vide théorique: 3310 kg

Poids estimé en charge: 4500 kg

Lest: 1300 kg, dont bulbe plomb 1000 kg

Ballasts: 2 x 400l

Cahier des charges, avant-projet, construction: Jacques Riguidel

Architecte: David Réard

P1000551
Voiles:

1 – Grand-voile lattée 2018: 35 m2 (3 ris) Hydranet horizontal Voilerie Tarot.

2 – Solent 2014: 33 m2 Hydranet orienté, sur enrouleur Profurl C350 Voilerie Tarot.

3 – Trinquette 2018: 15,50 m2 Polyester orienté, sur enrouleur Profurl C320 Voilerie Tarot.

4 – Code 0 2014: 55 m2 Dacron, sur emmagasineur Profurl Nex 2,5 : génois léger de Centurion 42 recoupé par Olivier Tarot.

5 – Spi léger symétrique blanc 2018: 105 m2 Nylon Wattuneed.

6 – Tourmentin 2014: 5 m2 Dacron orange fluo Voilerie Tarot.

Positionnement du pont
Structure en bois-époxy du Solaire 34:

Construction (Jacques Riguidel, durée 21 mois)

Construction complète dans hangar fermé sous atmosphère contrôlée (température et humidité). Echantillonnages adaptés aux contraintes d’un tour du monde par les trois caps. Rigidité longitudinale particulièrement étudiée.

Coque en contreplaqué CTBX okoumé 12 et 15 mm renforcé de 2 à 3 couches de tissus de verre (biaxial 600g/m2) à l’extérieur, plus une à l’intérieur sous la flottaison (doublé dans la zone quille-mât). Poids du bordé dans les fonds: 12,3 kg/m2.

Liaisons joint congé époxy chargé poudre de bois (woodfill) et bandes de 15 cm de tissus de verre biaxial 600 g/m2.

La zone de la quille et son boitier sont en monolithique époxy-verre stratifiée en dégressif (pas d’infiltration dans le CP aux zones de contrainte).

Varangage en contreplaqué okoumé de 30 à 150 mm stratifiés fibre de verre/époxy.

Fausse quille en contreplaqué 30 mm stratifié verre époxy (3 BX 600), hauteur 40 cm.

4 cloisons étanches en contreplaqué de 10, 12, et 15 mm. 3 portes ou panneaux étanches.

Pont en contreplaqué marine 9 mm renforcé de 2 couches de tissus de verre/époxy (2 x 600g/m2) et ponctuellement de carbone dans les zones à fortes contraintes. Soit 6,9 kg/m2 sans la structure (élongis, barrots, baux, cloisons).

Structure longitudinale en pin, composée de 9 élongis, 4 lisses, et 5 cale-pieds stratifiés sur le pont. Elongis principal en forme IPN renforcés UD carbone.

6 lisses supplémentaires en pin 25 x 50 mm dans les fonds en avant du mât.

Structure transversale par cloison CP et baux en forme IPN renforcés UD carbone.

7 épontilles en tout: avant, échelle de soute à voile, sous cockpit, roof, mât, en pin collé époxy. Celles de l’avant pourront être enlevées après le tour du monde.

Liaison pont-coque renforcée de 4 épaisseurs de tissus de verre/époxy en dégradé (biaxial 600 g/m2).

2 ballast de 400 l chacun, entièrement stratifiés, servis par vannes et tuyauterie 50 mm, pompe électrique, et vanne-écope Sofomarin.

Roof arrondi réalisé en trois plis de contreplaqué CTBX et marine 5 +4+4 mm, sur 11 élongis en pin, renforcé de tissus de verre BX 600 et fibre de carbone BX 300. Elongis principal en forme IPN renforcé UD carbone. Hublots plexi 6/8/10 mm conformes aux normes. Porte de descente étanche fermée par 4 poignées Goiot. Surbau amovible.

Les aménagements et le plancher du carré forment une structure secondaire, en contreplaqué 5 mm, 9 mm, 12 mm, et 30 mm. Tous collages et imprégnation à la résine époxy Sicomin. Les trappes et différentes ouvertures sont arrondies dans les angles pour éviter les points de faiblesse.

Voile de quille en acier spécial (200 kg). Carénage en contreplaqué marine stratifié verre/époxy. Bulbe en plomb collé et stratifié époxy (1000 kg). Boitier de quille en monolithique verre/époxy stratifié à la coque. Tout est stratifié époxy: pas de contact du métal avec l’eau de mer.

2 Safrans en sandwich mousse époxy / verre / carbone UD et BX, sur âme en bois. Ils ont été moulés dans des moules spéciaux usinés numériquement. Bord d’attaque renforcé.

Cadènes et ferrures de safran en inox. (SDI) Montés avec contreplaques bois et carbone collées et stratifiées.

L’accastillage est monté sur contre-plaques collée et allant d’une structure à l’autre pour répartir les contraintes.
IMG-20181008-WA0119

L’équipement de Solaire 34:

Mât et bôme en aluminium, gréement dormant inox, sauf pataras et bastaques en dyneema. Gréement courant en dyneema (Selden). Prise de ris en pied de mât. Hale-bas et balancines de tangons doublés. Drisse de spi. Drisse génaker moufflée. Drisse GV moufflée.

Bout-dehors démontable carbone-verre home-made enquillé dans un tube. Sous-barbe dyneema.

Tangons:
Un tangon alu 5m
Un tangon télescopique pour la trinquette (très pratique)
Un petit tangon carbone pour déborder le point d’écoute de génaker et d’asymétrique.

3 winches Andersen inox 46ST dans le cockpit, 2 winches Andersen inox 30ST sur le mât. 22 bloqueurs Easylock midi, 2 bloqueurs Easylock maxi, 6 panneaux de pont Moonlight (Gréement import).

Chandeliers à jambe de force solidement boulonnés sur contreplaques collées époxy.

Enrouleur de Solent Profurl C350, enrouleur de trinquette Profurl C320, emmagasineur de Code 0 Profurl Nex 2.5.

Pilote automatique Raymarine, plus un vérin supplémentaire.

Electricité 100% solaire: 450 watt en panneaux souples, dont 200 w sur structures orientables, un régulateur MPPT 40 A, une batterie gel 160 Ah (WattUneed). Tout ce matériel est de 2018.

GPS Garmin 152, en double, et deux antennes sur roof.

Sondeur Clipper Nasa.

Cartes papier pour le tour du monde dans tubes étanches.

Détecteur de radar Mer-veille sur première barre de flêche (Ciel et Marine).

Barographe électronique Météoman.

Balise tracking Garmin Inreach SE.

Ordinateur PC marinisé.

Canot de sauvetage 4 places, fusées, mouillage…

Kayak gonflable une place.

Balise de détresse (2018).

IMGP6554
Aménagements

Le volume intérieur est important du fait de la longueur de flottaison, et du cockpit relativement court.
Les aménagements actuels sont organisés pour une longue navigation en solitaire ou en double. Mais il a  été prévu dès l’étude une transformation pour la croisière (rapide!).
A l’avant, l’épontille et l’échelle peuvent être enlevés sans nuire à la structure. On libère ainsi de l’espace pour une grande couchette double.
Dans la zone quille-mât, la hauteur des coffres peut être abaissé pour devenir des banquettes et ainsi constituer le carré.
Sous la cuisine, il est réservé un espace libre de structure, mais doublement stratifié de 133×60 cm pour installer soit un moteur électrique et ses batteries, soit un diésel S-drive.
Naturellement pour un projet de navigation en solitaire (ou à 2), les aménagements ont intérêt à rester en l’état, car ils ont été étudiés et testés pour le confort au large.

Performances

Solaire 34 est un voilier rapide, mais pas une bête de course.
Contrairement à d’autres déplacements légers, il est capable de bonnes performances en étant chargé. Il se comporte bien dans tous types de temps.
Dernièrement j’ai pu réaliser 200 milles en 24 heures à pleine charge, et sous pilote.
Son lest profond et son franc-bord généreux lui procurent une courbe de stabilité rassurante. Les ballasts ne sont vraiment utiles qu’au près, bateau allégé et sans équipage. Il est très solide et très rigide.

PRIX DE VENTE: 69000 Euros

Vendu séparément: Dessalinisateur, Iridium, spis, génaker nylon, tangon carbone, régulateur d’allure.

Pour tous renseignements complémentaires, merci de me contacter par mail:
jacquesriguidel@yahoo.fr
Vous trouverez beaucoup d’autres détails sur mon site: « www.jacques-riguidel.com » dans le menu déroulant « Le bateau ».
Pour ce qui concerne les photos, je vous incite à regarder ma page Facebook « Un tour du monde en trois défis ». Il y en a plusieurs centaines, commentées par thème et/ou étape, du début de la construction à la navigation.